Economie sociale et solidaire

Comment ne pas se référer aux voeux  de Stéphane HESSEL (1) pour, à notre tour, envoyer les notres à tous et notamment  aux visiteurs de ce site.

En effet, il y a quelque chose qui nous interpelle dans ce que dit cet ancien Ambassadeur et Résistant. Il s'agit des solutions qu'il propose pour remettre le monde dans le chemin de l'Humanité. Il propose de réorienter l'économie dans le sens de la satisfaction des besoins de tous. 

Il propose le développement d'une économie sociale et solidaire.

Aprés l'échec des politiques néolibérales mises en oeuvre depuis la fin des années 70, aprés l'échec du stalinisme, le monde est ressorti d'avantage exsangue.

Comment ne pas se rendre compte que l'homme et la nature sont à bout de souffle?

Alors que le capitalisme est rentré dans une nouvelle crise dont il ne sait plus sortir, les atteintes à l'environnement ne cessent de s'étendre. Elles deviennent critiques.

Sans avoir toujours une vision trés claire des raisons de cette situation, nous comprenons dans notre fort intèrieur qu'il nous  faut redonner du sens à ce que nous faisons. Abandonner l'esprit de concurrence pour celui de la coopération est la solution. En tout les cas, c'est celle dans laquelle se sont déjà engagés des millions  de femmes et d'hommes dans le monde.

Il  devient urgent de s'engager dans une économie qui inscrive dans ses règles fondamentales la priorité de l'homme sur l'argent.

Trés bonne année à tous et bon courage dans vos engagements citoyens, coopératifs et solidaires pour cette année 2011.

                                               le 19 janvier 2011   l'équipe de Moins2watts

 

Pour nourrir la réflexion pour l'action, voici les livres que Stéphane HESSEL cite à la fin de son discours:

Edgar MAURIN son livre "l'éthique"
Suzan George: "leur crise, nos solutions"
Claude Alphandéry: proposition pour une économie sociale et solidaire 

 

(1) sur médiapart

«C'est en poussant à bout le mouvement économique que le prolétariat s'affranchira et deviendra l'humanité.»
[ Jean Jaurès ] – Extrait de l' Histoire sociale de la révolution française

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *